Les Air Max

Air MaxA force de m’avoir acheté des baskets sans marque quand j’étais enfant, mes parents m’ont donné le syndrome de la chaussure. Cette maladie qui consiste à dépenser des milles et des cents dans la chaussure de sport toute ta vie. Depuis ma majorité, je n’ai cessé d’acheter des paires et des paires de Nike. J’ai dû en avoir une centaine. Un vrai fou de la bulle d’air. Air Max 90, Air Max BW, Air Max 95, Air Max 97, Air Burst et même la Spiridon (qui n’a pas de bulle d’air). J’en ai eu des paires mais rien ne vaudra ma première, la BW. Récit. Novembre 1991. J’habite à Saint Ouen. Nous sommes à la maison avec mes frères. Ce soir là, je suis devant la télévision. C’est la rediffusion du best of des Inconnus sur Antenne 2. Il y a ce gag : « Athlétisme». Les inconnus parodient les commentateurs sportifs. Avec la fameuse réplique « …cela ne nous regarde pas… ». Dans ce sketch, les comiques portent une paire de basket très belle. Je bloque dessus. Cette paire ne ressemble en rien à celles qu’on connaît. A l’écran, elles ne passent pas inaperçues. Pascal Campan qui joue le rôle d’un coureur de fond les a. Didier Bourdon en sprinteur et Pascal Légitimus aussi. Elles sont noires avec une bande blanche et la virgule violette. Mon frère me dit que ce sont les Air Max, qu’il peut les avoir ! Le lendemain, mon frère revient avec une paire, un de ses potes lui a prêté. Je deviens fou. Il les rendra à Madjid. Quelques mois plus tard, je décide de les trouver. Je cherche aux Halles, à Saint Denis. A l’époque les Air Max et moi, c’est comme les envahisseurs et David Vincent. Je suis le seul à les avoir vues. Mais impossible de mettre la main dessus. Pendant un bon moment je passe du temps le week-end end et les mercredis après midi à faire les magasins de sport. Même les puces. Rien. C’est un mercredi après-midi de retour des 4 temps de la Défense que je tombe par hasard sur une boutique de sport située sur le boulevard Jean Jaurès, à Clichy (92). Surprise ! Elles sont là en vitrine. Je rentre vite et demande s’il reste des modèles. Le vendeur me dit que les pointures disponibles sont supérieures d’une taille. Pas grave, je prends du 47 ! Le prix, 600 francs. Je la cherche depuis un moment et hors de question de la laisser filer. Complètement fou, je lui demande de mettre mes anciennes baskets dans la boite et de porter tout de suite MES Air Max. Cet après midi là, je suis fou et content. Le lendemain, je ne passe pas inaperçu dans la cour de l’école. Fier, je les porte en cours. Elles vont très bien avec mon 501 « black/black ». 1991, je suis au Globe. Mickaël ne porte pas de bulle d’air, il est plutôt classique. Son truc, c’est la Reebok Classic, coloris blanc. En plein cours, il la nettoie toujours avec un nettoyant. Les autres sont à l’époque de la Jordan. Les années suivantes j’ai eu la BW en coloris violet. Et ma première paire a fini au Fournil de Pierre. Je les portais pour faire de la manutention, elle n’avait plus la même gueule et même aujourd’hui en réédition ce ne sont plus les mêmes. Il y a eu ensuite énormément de coloris, en tissus, en cuir. D’autres modèles, la 97 est une de celle qui m’a aussi marqué. Puis les nouvelles comme la TN, qu’on appelle « la requin» ne m’a jamais inspiré, parlé. Y a pas à dire, rien ne vaudra ma première paire d’Air Max. Comme on dit si bien, on se souvient du premier, pas du second…

3 réponses à Les Air Max

  1. boy dit :

    moi j’habite elbeuf 76500 et je me dit que toi que je connait méme pas t une folle mec je les é vue dans l’emission d inconnue moi aussi g pété les plomb a l’epoque je les avait acheté a un pote(d’occase)télement je les voulait et parce que dieu est grand je les est retouvé dans un petit magasin de rouen y a un ans pile poile ma taille je les est au pied a l’heure ou j’ecri le commentaire t un vrai vrai vrai mec a l’ancienne sa fait plaisir de lire tout se que ta ecrit mec

  2. Raymond Devos dit :

    Putain mais moi aussi j’avais kiffé sur ces pompes dans la Télé des Inconnus !! par contre ce n’est que quelques années après, en revisionnant les vhs enregistrées (pas le droit de regarder la TV quand y’avait école le lendemain) que j’ai réalisé que c’était les Airmax !!
    Comme quoi, gros coup marketing Nike.
    Fait plaisir le blog!

  3. Banlieufunk dit :

    Je survole ton blog avec grand plaisir , que du bonheur à te lire!!! Moi j habitais st denis et yavais un du quartier qui nous ramenait de NY de toute les couleurs on étais comme des fous… Il nous ramenait même des 501 de toute les couleurs et j’me souvient en avoir pris quelques un dont un notamment ou j’en rigole encore car je l’ai mis une fois pas 2 mdrrr il étais jaune moutarde ont voulais tous des couleurs inédite mais la j’avoue j’avais été trop loin Hahaha trop bon souvenir!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 61 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :