Le BEP chaudronnier

« Tu demandes à chaque mec des cités, t’as quoi comme diplôme, m’fin comme brevet ? Il va te sortir j’ai un BEP moi » - Peu de gens le savent –Opéra Puccino – Oxmo Puccino

Copain lecteur, et copine lectrice, cet article va rétablir les vérités sur le BEP. Car que tu aies un Doctorat, MBA ou encore un BAC plus 10, remballes car moi j’ai un BEP…autrement dit BAC moins deux et tous ceux qui sont passés par là te le diront…C’était mieux avant le BEP.

130869_Le-diplome-du-BEP1990, Saint Ouen, Lycée Blanqui. Le conseil de classe de seconde est terminé, et la nouvelle vient de tomber : Je dois redoubler, ou être réorienté…Attends copain et copine lectrice je t’explique ce que je kiffe…(Non, je l’ai déjà utilisé la rime de Kool Shen…) où ça se complique. Un palmarès de cancre : CP redoublé, 5eme redoublée et voilà qu’après être revenu dans le circuit général bien que la conseillère d’orientation aie réussi à m’orienter en 4eme techno, je suis face au mur de l’éducation nationale. Pas grave, je me barre en vacances au Maroc à mon retour et je chercherai une solution…

Le Globe, c’est un peu l’école de l’avant dernière chance car il faut l’avouer la dernière chance à l’école c’est le BEP chaudronnier (Une pensée à tous les victimes de ce BEP). Pour ma part, mon passage en BEP comptabilité est un accident de parcours (en réalité je crois que ma scolarité toute entière était un accident). Après mon retour tardif du bled, sans école, je trouve un établissement qui m’accepte. Stains, Le Globe. Le lycée professionnel se situe dans une ancienne école primaire. La directrice m’a prévenu, je vais être dans une classe qui est quelque peu « agitée ». Elle aurait du plutôt me dire que je vais être dans une version Harddcore du collège fou fou fou… Rei, Jim, et les autres onté été remplacé par Kader, Mohamed, Rafik et Mickael ! Je me retrouve dans une classe, qui d’après notre professeur de comptabilité est la pire de ses vingt années d’enseignement. Pour nous, élèves de cette classe, ce sera la meilleure de notre vie. Dois-je commencer par Mickael D qui nettoie en cours ses Reebok classik avec un blanchisseur ? Et qui a déballé un livre de boules à la prof  après qu’elle lui a demandé – Mickael que lisez vous ?- Mohamed Baklouti qui était à fond dans le hip hop et le  rap « qui sème le vent récolte le tempo » ? Ou encore Gregory L, celui à cause de qui l’expression « mytho » s’est introduit dans les salles de classe (qui était d’ailleurs la victime de la classe) ou de Kader B qui montrait ses fesses gratuitement…Bien sûr notre classe était à la norme de la parité. Il y avait toujours une meuf pour ramener sa grande gueule, dans la notre c’était Sonia Z. -Mais non les gars ça se fait pas- Il manquait juste la bombe. On n’avait pas de Jessica Alba, je crois que la meilleure c’était Karima F. On l’aimait bien Karima. Nous sommes mercredi. Il est midi, toute l’école est compressée dans le bus numéro 142 (l’équivalent du 183 d’Ivry- Vitry-Choisy-Orly). Le chauffeur démarre, une voiture s’amuse à klaxonner à répétition. Apparemment l’attention des passagers se porte sur cet Opel Corsa blanche. Au volant un des gars de ma classe, Hakim A avec bien sûr Kader. Il lâche un sourire aux passagers du bus, puis colle ses grosses fesses (poilus) à la vitre. Des barres… Je crois qu’à la base Kader n’avait pas de pudeur. Vraiment pas, il lui arrivait de se promener tout nu dans les couloirs pendant la récréation, en criant « ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!! ». Ce qui était bien en cours, c’était nos échanges avec les profs. Le cours dégénérait automatiquement quand Kader commençait à chambrer les prof en live. Je me souviens que le prof d’anglais essayait de nous faire parler en anglais. Bien sûr ce n’était pas le pays des merveilles cette classe. Et nous avions quelques jeux violents. Avant chaque cours d’EPS, nous faisions des «  tous contre un ». La règle ? Très simple ! Désigner un gars et tous le savater, coups de poings, de pompes. Certains voyaient en ce jeu un exutoire. Tout le monde s’en mangeait plein la gueule. Sauf Mickael et moi, dès quelqu’un voulait nous porter un coup. On  utilisait chaise, coup de genou, coup de coude et autres techniques de la boxe thaï. Les mecs se déballonnaient. Par contre, quand c’était le tour de Gregory L, c’était l’inverse tout le monde se défoulait. Notre jeu a cessé le jour où il a reçu des coups au sol, qu’il a eu une crise d’asthme, qu’il a failli mourir. Non, le BEP comptabilité c’était bien, malheureusement on a été que trois à l’avoir. Aujourd’hui Kader est responsable chez Paul, il montre moins ses fesses. J’ai des nouvelles de Mickael qui nettoie toujours ses Reebok, et de Karima. Et tous te le disent, le BEP c’était mieux avant…

Rachid Santaki

5 réponses à Le BEP chaudronnier

  1. Kareema dit :

    Salam,
    Hallucitant ton site, je suis en surkiffe très belle écriture et sympa la pointe d’humour mais ce qui le rend le plus là dedans c’est la véracité de tes propos !! On se retrouve forcément dedans et pourtant j’ai grandi à Nice rien à voir avec la banlieue parisienne ! C’est des crises de rire que je me tape continue comme ça et c’est vrai le BEP c’était mieux avant, on venait pour se taper nous les meuf et ramener notre gueule maintenant elles vont en BEP VAM pour revenir à la barraque en cloque ! Lol !
    A plus !

  2. Nadia dit :

    Je vais etre hors jeu sur ce coup là mais franchemment les gens de la cité n’ont pas tous eu qu’un BEP. Encore heureu qu’ily’a des meufs (y compris moi lol) et des mecs de mon lycée qui ont eu leur bac, pour certains avec mention, et qui se sont retrouvé à la fac et ont obtenu leur BAC ++++.
    Qu’à cela ne tienne, Rachid, ça ne t’a quand même pas empéché d’etre au top maintenant.
    L’Education nationale de nos jours c’est pire qu’avant, et moi ça me fait flippé pour mes enfants. Bref, seuls les bons souvenirs restent…

  3. Alf dit :

    Reuh,
    Ah d’accord c’est pour celà que tu avais disparu de Saint Ouen !!!
    Pas mal le collège fou fou fou.
    Moi en troisième ça a été plus radical après un entretien avec Madame Steinberg : très bonne élève issue de l’immigration jamais redoublée mais vu que sa mère est femme au foyer et que son père travaille à Renault"ouvrier de surcroit" aucune autre issue que le Bep cas lol tu parle. En fait, Bep Cas oui mais 1ère d’adaptation …pour finir avec une petite licence de droit Sacrée raciste cette bonne femme mdr

  4. rachidsantaki dit :

    C’est violent ce suspens… Je suis à ma troisième boite d’anti-dépresseur lol

  5. Thierry dit :

    Bah le BEP chaudronnier ne m’a pas trop mal reussi. Tu sais on fabrique des trucs inutiles comme des sucriers en alumium fait main, on se fait des lignes et des lignes .. .de soudure, on creve de chaud en ete a tenter de faire de la ferronerie d’art, on tape comme des malades sur de la tole en hiver en esperant que les doigts vont passer du violet a une couleur chaire normale. Mais boing-boing, cela permet de rebondir et d’aller en BAC Fabrication mecanique (des incultes finis, des illetres d’apres une certaine prof de francais), puis de s’electrocuter en BTS electrotechnique et faire monter les moteurs dans les tours sans que le pere gueule a cote "mais tu vas faire exploser le moulin". Et pour finir on tourne mal et on fait un tour par Sciences Po quelques annees plus tard et la on s’apercoit que, finalement, le BEP de chaudronnier n’est pas si mal !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 58 autres abonnés

%d bloggers like this: