Mike Tyson

Aujourd’hui, il n’est plus le même, les médias parlent de lui dans les rubriques faits divers ou people. Pourtant, dans les années 80 Mike Tyson a effrayé les plus « lourds » des rings …

Tyson 1On est dimanche après midi. C’est le jour où mon père va au PMU vers midi et demi, et revient pour qu’on mange tous en famille. Souvent ma mère cuisine des légumes verts, parce que c’est juste une boite de conserve à ouvrir, et un gigot à mettre au four. Un grand moment, le dimanche. On regarde la télé : « Starsky et Hutch », « achipé achopé », et on finit l’après midi en bas de chez moi à Saint Ouen, à jouer avec les voisins. Au bout de quelques heures, ma mère nous appelle – C’est l’heure de rentrer ! –

Mon père aime la boxe. Il en a fait au bled, et parfois dans les cafés. Un jour, j’ai vu mon père coucher un gars au bistrot. Mon père ne rigolait pas avec l’honneur, et pour le prouver tout simplement  il pouvait te balancer un gauche-droite, et te laisser au sol, sonné. Je comprenais pas ce qui animait avec autant de rage mon père, je l’ai compris plus tard en observant et décryptant  Mike Tyson.

Je m’assoie dans le canapé. La télévision est allumée. Je ne me souviens pas si c’est sur TF1 ou Antenne 2. Je n’ai même pas eu le temps de bien m’installer que le combat commence. Deux gars, vêtu de culottes noires. On dirait des potes, parce qu’ils  ont le même short. Puis la voix du commentateur s’élève. A cette époque, moi qui kiffe Mister T allias Barracuda, je me dis que ces deux types sur le ring ne lui arrivent pas à la cheville. Sinon ils joueraient le role de Barracuda dans l’agence tous Risques ? Je me trompe ? Le plus petit, Tyson a corrigé le plus grand en deux rounds, Trevor Berbick. Tyson l’a envoyé une première fois au tapis, une seconde puis une troisième fois. Mon père sursaute – Il est KO ! – Effectivement, Berbick est terminé entre les cordes. On dirait qu’il est bourré. Le match n’a pas duré longtemps. Et tyson en livrera d’autres impressionnants comme celui là.

Le lendemain, dans la cour du collège on ne parle que de lui. Mon pote Pascal Darreau et d’autres camarades refont le combat - Il a mis des sacrés patates – dit Pascal aux autres. Darreau était vraiment sympa, son père avait une boucherie tout près du métro Garibaldi. Je les écoutent parler de la performance de Tyson mais Je n’aime pas trop la boxe. Mon père m’a inscris à cette période mais je ne suis pas motivé et je  réussi même à me faire chasser de chez Mickalef. Tyson est balaise. Il est brutal avec ses adversaires, il esquive les coups et remise par des séries très rapides et puissantes. J’aime bien la rage qu’il dégage, et il m’impressionne mais ma référence en tant que Boxeur reste à cette époque des années 80 Mister T. Je n’ai pas encore vu Rocky, mais je trouve qu’il a quelque chose de fort, avec cette crète, et ce bouc, une expression du visage très bestiale dans cette photo affichée au cinéma de l’Alhambra.  Si le face à face Rocky et Clubber Lang me fascine c’est parce qu’en vrai, on a pas de magnétoscope à la maison, et les autres si. Et c’est pour ça que je suis resté bloqué sur Rocky. Les autres l’ont vu et revu.

Par la suite, et à la DASS, j’ai découvert Rocky 4, et aussi le 3. J’ai vu la boxe autrement, et je me suis intéressé à Tyson. J’ai découvert ses entrainements et ses footings très matinaux. Une fois, il a répondu à un journaliste, qui lui posa la question, sur la raison de ses footing à trois heures du matin. Tyson avec la capuche sur la tête lui dit – Je suis sur qu’à cette heure ci mon adversaire dort !- J’ai souvent fait comme lui, lors de mes insomnies, sauf que je n’avais pas d’adversaires. Les années sont passées, j’ai quitté le collège, et même Saint Ouen. J’ai découvert la vie de Tyson. Sa force, et paradoxalement son innocence d’enfant qu’il avait gardé et qui ont permis à sa femme Robin Givens, Don King de le dépouiller. Tyson n’était pas un tendre avec les femmes, et parce qu’il était surtout un enfant effrayé. On peut être le plus fort et le plus explosif du monde, mais en fait, on peut se faire coucher par les sentiments… C’est ce que m’a appris un type comme Mike Tyson. J’ai quelque part grandi avec lui. J’ai gagné, perdu à ses cotés comme ce fameux K.O à Tokyo en 1990.  Et j’ai même été triste quand il l’ont mis au placard pendant trois piges. Je me disais que cette histoire de viol, c’était pas lui… Je n’ai jamais rien compris. Je me souviens de ce dimanche matin, où Canal Plus a diffusé la sortie de prison de Mike Tyson. Il s’était converti à l’Islam, rebaptisé Malik Abdul Aziz, et tout ce qu’il y a eu autour de sa sortie m’a touché. Je me disais qu’il allait tous les coucher. La réalité encore une fois, l’a rattrapé et m’a sonné. Tyson, n’était plus que l’ombre de lui même, un triste souvenir parce que sa rage s’est étouffée sous les draps de la prison de Minneapolis, avec ses pleurs.  Au delà de sa violence, Tyson était un enfant qui n’avait pas fini de grandir. En 1995, il a perdu par K.O contre Evander Holyfield, puis lors de la revanche Iron Mike en est arrivé à craquer pour lui arracher un bout d’oreille. Tyson s’est fait terminer par Lewis en 2002 et depuis n’a plus brillé. Puis y a eu ce  film-documentaire sur sa vie qui n’est jamais sortie. Et ce champion qui a énormément grossi.

tyson2

Avec le temps, et un peu comme Tyson, mon père a cessé de coucher les gars dans les cafés. Avec le temps Léo Ferré disait que tout s’en va, je pense que quelque part, c’est vrai. Tyson a perdu sa rage, avec le temps. Et j’espère juste que Mac Tyer se trompe quand il dit qu’il – Y a plus de boss, même Tyson peut se faire coucher par Lara Croft – Mon père, je ne l’ai pas revu depuis, alors je ne sais pas si avec le temps, sa rage s’en est allée…

* Nous ne remboursons pas les mouchoirs utilisés à la suite de la lecture de cet article – La Direction –

Rachid Santaki

6 réponses à Mike Tyson

  1. Mariane04 dit :

    Bien l’ article …

  2. krysteN dit :

    ah sympa comme article :)

  3. Pat-Facebook dit :

    Trés bon article ! toujours aussi captivant.
    Mais par contre « Avec le temps » c’est pas plutot Léo FERRE ???
    Encore merci pour ces écrits

  4. Baba dit :

    Mortel! Iron Mike , c’est une legende! Un mec trop naif aussi malheureusement

  5. Nadia dit :

    Même les plus forts peuvent se faire coucher par des sentiments….c’est aussi mon ressenti… bel hommage à Tyson

  6. Samart dit :

    Ah quel article!!! Terrible!! Il n’empêche pas de mal gens oublient qu’il a été un moteur pour des centaines de milliers de jeunes (champions reconnus ou pas d’ailleurs) qui ont franchi les portes d’une salle en voulant s’identifier à ses prestations, en tout cas ce que je m’efforce de retenir c’est son talent incommensurable!! Merci pour l’article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 61 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :