Salut, les frères et les soeurs !

Tout les jeunes connaissent Rohff, Booba ou encore Diam’s, mais peu d’entre eux savent qu’un mec habillé en collants, coiffé d’une casquette de travers et des lunettes de ouf, aux commandes d’une émission sur TF1 a permis à des millions de français de découvrir le smurf et la culture hip hop. Plus tard, le rap en a profité…Mais ça (presque) personne ne le dit…

Sidney - Let's Break - 19841984. A cette époque, y a pas de rap français mise à part Phil Barney (C’est le premier rappeur, véridique !). Le public écoute Jeanne Mas avec sa « Toute Première Fois », Jean Jacques Goldmann vends du disque avec « Envole Moi ». Les seuls sons américains que les grands écoutent sont bien évidemment ceux de Michael ou encore les classiques Chic, Boney M ou Kool And The Gang. Pour moi, c’est l’époque de la primaire avec Monsieur Boudy et sa moustache. Dans ma chambre, j’ai un mange disque orange (tu te souviens ?), et j’y mets les 45 tours de ma mère. Le problème c’est qu’Hervé Villard, Sylvie Vartan, Stone et Charden c’est pas très hype… Parmi mes autres activités, y a bien sur la télévision, mais à cette époque on a que trois chaînes.

Les grands rendez vous du petit écran sont les séries américaines, car on se reconnaît à travers Arnold et Willy ou encore Starsky & Hucth : les keufs avaient l’air sympa à cette époque ainsi que les poukaves (Huggy les bons tuyaux) Nous sommes dimanche, en début d’après midi, et y a une nouvelle émission : H.I.P H.O.P. Mon père vient de revenir du PMU, il n’a pas encore décroché le pactole et n’est donc pas rentré définitivement au bled. Mon daron kiffe la funk, et regarde  avec curiosité cet animateur en mode colonie de vacances, qui nous ambiance. Un certain Sidney. Le programme présente des performances de Danse, graffiti et diffuse du son venu des USA. Le fameux Sidney, un renoi tout mince a un coté funkie, avec des tenues excentriques, une casquette à l’envers, des collants et des sapes assez colorées. Son slogan nous met dedans : Salut, les frères et sœurs ! L’émission se déroule en trois partie, un invité, la leçon et le défi ! Pour la leçon Sidney fait le rappeur et nous explique comment faire un mouvement. ensuite le moment le plus chaud du programme, le défi. Tous les gamins d’une dizaine d’années sont autour du plateau et tapent des mouvements, rien qu’il contrôlent le courant, les mecs sont de véritables robots ! Sidney continue à faire le MC, et nous on kiffe tellement qu’on tape aussi des mains. On est ses frères ! Il appele le jury qui désigne le gagnant du défi. Et il nous fait son rap de ouf :  Attention on tape des mains du soir au matin sur TF1  ! Les mecs réalisent le défi sur la leçon du jour, avec un dossard à leur nom. Après un passage chacun, le jury donne sa décision. Et le gagnant reçoit un cadeau, et le perdant un vinyl. Mon frère et moi, sommes chauds, incapables de tourner sur la tête, on se contente de faire le courant. Imagines que ton corps est traversé par de l’électricité et tu fais une vague avec tes bras et tes jambes, je sais copine et copain lecteur, tu kiffes, mais STP calmes toi nous ne sommes plus en 1984, et je pense pas que t’as dix ans ! Les mecs chauds comme William Pendant tourneront sur la tête et feront même des pompes sur un doigt, véridique ! Ma pote Linda, grâce à cette émission découvrira pour la première fois Madonna. C’est sur le plateau de l’émission que la chanteuse a fait l’une de ses première apparitions en France, et c’est Linda qui me l’a dit et prouvé avec une vidéo d’archives. Elle a interprété « Holidays ». Bien sur Linda a été déçu en voyant que Madonna n’était pas une renoi. Les darronnes encourageaint dérrière l’écran leur fils qui passait pour le défi, je pense bien sur à Mohamed, et Sidney qui prononçait Mohamad, genre il était cainri, alors qu’il avait pas d’accent. Pas grave, il nous a fait rêvé et tout le monde pensait que c’était un mec taha les states alors que c’était un mec des Antilles.

AFRIKAA BAMBATTAAAutour de l’animateur d’autres jeunes s’agitent, plus tard j’apprendrai qu’il y avait beaucoup de gens de Saint Denis et quelques références du rap : Joeystarr, Stomy ou encore pour les adeptes de danse, Franck De Louise. Swen qui a assisté à l’enregistrement de l’émission me racontera que sur le plateau, il y avait Futura 2000, un graffiti-artist new yorkais. Mon pote piqué par la culture hip hop au point qu’il défoncera des trains avec son crew, et se fera un nom : 93 MC (93 MAFIA CREW) fusionnera et contribuera au buzz des 93NTM. Y aura cet épisode où lui et toute sa bande passeront toute la nuit au dépôt de la ligne 13 à marquer leurs blase et celui du crew à la bombe sur les trente rames de la ligne  treize ! Une addition de 5 millions et demi de francs. S’il s’était fait péter ce jour là… La punition aurait été sévère, mais il a pensé d’abord à la colère de son père, que celle des gars de la RATP. Le premier enregistrement a eu lieu à La Courneuve. La jeunesse des communes des alentours est présente sur le plateau. Les membres de PCB (Paris City Breakeurs) qui feront office de jury et de démonstration pour la leçon mais aussi d’autres invités comme Afrika Bambaataa, Herbie Hancock interviendront pour des playback. Si à la maison, après le gigot d’agneau de ma daronne on danse en faisant le courant électrique, et qu’on descend refaire le truc avec les familles Habert, fournier. Ce qu’il se passe en bas de chez moi, s’est sûrement passé en bas de chez toi et le hip hop s’est répandu dans les cours d’école et dans toute la France. Les plus chauds tournent sur la tête, et d’autres portent un gant blanc, comme celui des schtroumfs. La banlieue se retrouve à travers ce coté funkie du présentateur. La culture hip hop déferle partout. Les crews se forment, et c’est l’effervescence. Le message social de la culture hip hop va prendre une ampleur sans précédent, même la soi disant Tektonik et le rock ne rivaliseront pas. Au bout d’un an, on ne retrouvera plus le rendez vous avec Sidney,  le programme devenu trop rock perd son originalité. L’émission  disparaît mais aura permis quelque part de toucher tous les jeunes de banlieues et d’installer en France, cette culture urbaine. On a beaucoup parlé d’Harry Roselmack sur TF1 mais Sidney aura été le premier présentateur noir a animer une émission, un dimanche en plus !

SidneyPlus tard, j’ai eu l’occasion de rencontrer Sidney, il était professionnel, et a tenté de revenir avec le hip hop mais ça n’a jamais abouti. Cette émission a été mon premier contact avec cette culture, quatorze ans plus tard je découvrirai « Faire kiffer les anges » de Jean Pierre Thorn.. Depuis le courant électrique avec mon refré les années ont défilés, et je suis resté branché. Des gamins qui ont assisté à cette émission ont contribué à cette culture, je pense bien sur à Joeystarr, ou encore à mon pote Swen, y a aussi les pionniers comme Scalp, Franck des PCB, Gabin des Aktuel Force et bien d’autres. Le hip hop est bien plus qu’une culture : une révolution culturelle, il suffit de voir l’influence qu’elle a sur notre société pour se rendre compte que c’est l’art d’aujourd’hui et celui de demain comme le disait les NTM.

Rachid Santaki

5 réponses à Salut, les frères et les soeurs !

  1. ChaCha dit :

    plein de souvenirs remontent… merci

  2. Bruno dit :

    même moi qui n’écoute pas de la musique hip hop trouve que cette émission elle déchirait, le smurf…….énorme!
    Carrément Herbie Hancock (clavier du grand Miles tout de même) et grand agitateur de la scène jazz/rock/fusion des seventies, moi je dis respect au hip hop.
    même si on aime pas on ne peut que constater ses bienfaits!

  3. Samira dit :

    Merci Rachid d’avoir rendu hommage à Phil Barney !
    et oui c lui sur carbone 14 qui a commencé le rap français

    d’ailleurs autre scoop, il a enregistré son premier album avec Marvin Gaye ! véridique !!

    Superbes chansons….mec adorable !

    Bisous
    SAM78

  4. nadia dit :

    Très belle performance, le hip hop on a vraiment tous kiffé !!!!!

  5. [...] most importantly for me, H.I.P.H.O.P., a weekly show on TF1 taught me how to break and pop. We didn’t have television at home, so [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 61 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :