L’ARAIGNEE…L’ARAIGNEE…

1980. L’année où Lio chante « Banana Split », Daniel Balavoine cartonne avec « Mon Fils, Ma Bataille » et Michel Berger avec « La Groupie Du Pianiste ». Cette même année, je flippe ma race en voyant des extraits de « Shining » avec Jack Nicholson. Le sang qui coule sur le mur. Les coups de hache. Sa tête de ouf. Je me dis que s’il débarque chez moi, mon père le couchera avec une droite. (C’est bon arrêtes de flipper, il est jamais venu avec sa hache et sa tête de ouf ! )

Je suis en primaire à l’école Bachelet et à sept ans je tutoye déjà l’échec scolaire. J’ai redoublé mon CP. Après l’école j’attends dans le hall jusque 19h00 que ma mère rentre de son emploi de caissière au Prisunic. Mon père est manutentionnaire au Dock de Saint Ouen, mais pour le style il nous dit qu’il est brigadier de manutention. Je partage mes délires avec mon frère Hicham qui lui aussi a redoublé. Décidément…

La nuit tombée, je suis comme « une bougie seule qu’on a oublié d’éteindre » : Marrakech, les tajines et les couscous de ma grand-mère et les saveurs du bled me manquent. Les histoires de Aïcha Kandisha me hantent. Ici, c’est Saint Ouen, et les plats de ma daronne sont des conserves d’haricots verts,  des petits pois et du  rôti de gigot.

Du lundi au vendredi mon institutrice madame Padilla nous apprend à lire et à écrire. J’attends avec impatience les grandes vacances et le week end. Tous les samedis matin, mon père m’envoie chercher ses journaux à la librairie qui se trouve à deux pas de chez moi. Le commerce situé sur l’avenue Gabriel Péri est tenu par un couple de personnes âgées.  Nous sommes en novembre et l’hiver s’annonce rude. Il fait froid et je porte ma cagoule rouge. Je pousse la porte qui sonne et rentre et avant de demander au vieux monsieur le Paris Turf, et le Week End. Mes yeux se promènent le long du rayon. Et je m’arrête sur un livre avec un type habillé en bleu et rouge. C’est Spiderman, c’est un héros d’un dessin animé passé sur TF1 ! C’est un mec super chaud ! Le  vieux monsieur me regarde et il me voit bloquer sur le livre. Il va me chercher un tabouret et me propose de m’assoir. Il me tend la bande dessinée et je m’assois après lui avoir demandé : mais vous allez me la faire payer ?

Il sourit et me dit : Mais non petit.

Sa femme vient me dire bonjour et m’offre des bonbons. Je la regarde et je suis dosé. J’ouvre le livre et je tourne les pages.  La vérité, copine et copain lecteur c’est que je ne lis pas bien. Le temps s’arrête, je vis les aventures de l’homme araignée même si je met plusieurs minutes à lire les bulles (rigoles bien, ouais super !). L’araignée a des supers pouvoirs, il tisse des toiles et affronte les méchants. Il se bat contre un super vilain, le bouffon vert. Un espèce de lutin géant avec une tête un peu bizarre, il a un engin volant et envoi des grenades en plein dans la ville. Impressionnant. Les dessins me font rêver. Le couple me regarde et sourit. Puis le monsieur me signale que le temps passe et qu’il faut rentrer.Si il me dit ça, c’est parce qu’il connait mon père.

Je marche sur le trajet. Et je continue à kiffer. Une voiture passe, et je sens tout de suite un danger ! Mon super pouvoir d’araignée m’a averti mais je me suis trompé. Je regarde dans le ciel et me dis que le Bouffon vert peut débarquer pour s’embrouiller. C’est cool d’être Rachid Parker aka Spiderman ! Je marche dans la cour et appui sur l’intérieur de mes poignets mais mon tisseur de toile ne marche pas, heureusement que le vilain n’est pas venu m’affronter. De toute façon je lui aurait envoyer mon père qui l’aurait couché… Il aurait goutté au pouvoir de papa araignée !

Je monte les escaliers deux par deux grâce à mes supers pouvoirs. Je tape super fort à la porte grâce à ma force d’homme araignée. Mon père m’ouvre et me met une gifle. Merde, j’ai plus de super pouvoirs. Il  me dit : Vite mon journal, sinon je vais perdre au tiercé ! Chère copine et copain lecteur, ne t’inquiètes pas, mon père ne gagnera pas le jackpote, et tous les samedis grâce à ça je découvrirai la suite des aventures de l’homme araignée et mes pouvoirs vont se décupler. Les aventures de Spiderman étaient celle de Peter Parker : un enfant elevé par son oncle et sa tante. Peter est un grand timide et un gentil garçon et aussi une grosse victime. Un jour sa vie a changé, il a été piqué par une araignée et tu connais la suite. Son oncle assassiné par un cambrioleur, un peu par la passivité de son neveu. Du coup, il  combat le mal avec ses pouvoirs : une force, de l’agilité et un sens d’araignée. J’ai compris une chose qu’on était tous comme Spiderman : on avait peu d’amis et beaucoup d’ennemis. Sauf que les siens étaient des oufs : Le bouffon Vert, Octopus, Le Rhino, Le Vautour, Le Caïd et même Jameson le patron de Peter Parker…Les années sont passées, et un jour le couple est parti à la retraite et a quitté Saint Ouen. J’en ai versé une larme car ils étaient très sympa et aussi parce que je me doutais que je ne partagerais plus ma lecture sur le tabouret. Un nouveau couple a pris le commerce, et ne me proposait pas de m’assoir. Ils étaient jeunes et là pour débiter. C’est ma tante Suya qui m’achetait les Strange. A l’époque le prix à payer pour s’évader était une pièce de cinq francs (75 centimes). Avec le temps, j’ai découvert que je n’avais rien de Peter Parker, et encore moins de Spider Man. J’ai suivi les aventures du jeune étudiant, et j’aimai beaucoup sa tante May, je rêvais d’avoir une meuf rousse comme Mary Jane, mais surtout pas un patron comme Jameson.  Je sais pas si les activités de Peter m’ont poussé à fonder un magazine, et écrire mais j’aurai au moins ce point commun avec lui.  Après Spiderman, j’ai  découvert que j’étais L’INCROYABLE HULK…Mais ça c’est une autre histoire et tu l’as déjà lu !

Rachid Santaki

Une réponse à L’ARAIGNEE…L’ARAIGNEE…

  1. nadia dit :

    la vie a parfois des mystères qu’on ne résoud pas forcément avec le temps, quoiqu’il en soit peter parker nous a bien fait rever, mais je préfère quand même superman à spiderman, je sais pas pourquoi mais c’est comme ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 56 followers

%d bloggers like this: