Le challenger d’Adidas

challenger 2Si dans les années 90, le survêtement Lacoste a permis d’identifier les mecs des cités, quelques années plus tôt un autre survêtement a fait l’unanimité dans nos quartiers : Le challenger. En 1986, 1987 c’était le survêtement de la marque Adidas à avoir. En peau de pêche, avec trois bandes sur la veste et le pantalon. Fermeture en bas du pantalon, et col haut. Moi aussi, je l’ai eu MON challenger. Mes frères aussi. Mes potes aussi. Même Laetitia qui était un garçon manqué l’a eu. Mohamed Saïd n’avait pas les moyens, mais il s’est débrouillé, ne me demandez pas comment ! De toute façon, il était trop fort d’une manière ou d’une autre il aurait eu le challenger. Ceux qui ne l’ont pas eu, je crois qu’ils l’ont  très mal vécu. Surtout avec des survêtements du marché. Je donnerai pas de nom, mais j’en connais ! Je me souviens du prix du challenger, c’était un pascal. Moins de cent Euros, aujourd’hui c’est rien, mais avant c’était beaucoup. C’était du moins le prix à payer pour pouvoir flamber devant Evelyne Le petit. Enfin, elle ne calculait même pas le challenger, mais quand t’es jeune, t’es con. Et quand t’es con, tu crois toujours avoir raison. En l’occurrence, je pensai être au top avec le Challenger. J’ai eu trois challengers, et un laser. Le noir avec les bandes vertes, le gris avec les bandes bleus, et le laser gris. Je me souviens je tenais la semaine avec : Le lundi c’était l’ensemble, le mardi la veste, le mercredi le bas. Le jeudi la veste. Et le vendredi, je laissais mon survêtement tranquille car à force de trop le mettre, il tenait debout tout seul. L’occasion d’avoir le challenger, c’était à la rentrée des classes. Après le retour du bled. Manque de pot, à chaque fois il n’y avait pas ma taille (192), alors je galérais. Et des fois les vendeurs peu scrupuleux essayer de me le refourguer en une taille trop petite (186). Mais ça ne marchait pas, je pouvais pas prendre le risque d’aller au collège avec un survêtement moulax, genre « on te l’a prêté ». Je me souviens de mon plus mauvais souvenir en challenger, je venais d’avoir le gris. Je suis parti jouer au foot avec mon ensemble tout neuf, malheureusement j’ai trébuché sur le béton. Résultat de la chute quelques égratignures mais surtout un trou aux genoux, mon challenger était foutu. Moi, aussi d’ailleurs quand mon père allait voir ça ! Puis tu ne pouvais pas te pointer au collège avec une pièce sur ce prestigieux ensemble. On était à l’époque de La Cinq, nouvelle chaîne de télévision qui diffusait des films à fond (c’est d’ailleurs sur cette chaîne que j’ai pour la première fois vu « Scarface »). Les tubes étaient Sabrina « Boys », Madonna « La Isla Bonita », Los Bolos « La Bamba ». La coupe de cheveux de l’époque, était pas mal, le gel n’était même pas à la mode, grosse touffe garantie. Je venais juste de troquer mes affreuses lunettes qui me prenaient tout le visage. Notre pote, Teddy Hubert avait le challenger officiel, celui de l’équipe de France. Et il avait même le Laser. Comme il savait jouer au football, il flambait, il se prenait pour un des joueurs de la sélection. Normal, cet enfoiré avait sur sa veste l’emblème de la Fédération Française de Football, le fameux « F.F.F ». Aujourd’hui, il m’arrive de voir des photos d’époque avec ce survêtement mythique, et je me dis, qu’il n’y a pas à dire c’était la classe …

Rachid Santaki

7 commentaires pour Le challenger d’Adidas

  1. vonner dit :

    Bonjours;je me souvient bien de c est annees la, car moi meme j en ai posseder 2 entier plus un pantalon.
    j adorer mes challenger mais je n y ai pas pris soin (j etait jeune et con).
    Et maintenant j en recherche et c est dur dur dans trouver car je cherche les vrai pas les reedition qui je trouve sont moin beau. cause exemple « la veste » la partie qui ce trouve depuis les essailes jusqu a la taille et en deux partie sur les reedition alors que l orine et en une parti, les bande ,le logo ext .
    Apres le challenger il y a eu le lazer mais moin classe a mon gout. D ailleur j en ai pas vraiment posseder un entier j ai juste recuperer une veste verte et violette une fois mais je c meme pas ce qu elle est devenu perdu peut etre .
    Mais le challenger etait trop top.

  2. norrin dit :

    J’en cherche un moi aussi!!!
    à cette époque on savait s »habiller!!(enfin presque)
    manteau starter fut large marité..(ou ober pour les moins riche..)c’etait les debuts du rap (rap.attitude!!!le touché nique ta mère!!)
    et la BANANNE en bandouillère!!! on s’epilait pas les sourcils a cette epoque!!! ;-)))

  3. Mollard laurent dit :

    Quand j’étais jeune j’avais des survètements adidas avec des élastiques sous les pieds
    la mode des 3 bandes à disparut quelques années dans mon hlm
    Maintenand elle revient. J’ai des survetement noir et or à 3 bandes adidas.

  4. hamed dit :

    j ai conserve tous mes chalengers en bonne etat – 11 chalengers – et aussi des survets avec elastiques sous le pieds
    quelle belle epoque
    dommage que je ne les porte plus ca fait trop vintage

  5. hamed dit :

    aujourd hui les mecs snifent des skets en se touchant dans des caves
    y plus d epoque

  6. Kevin dit :

    Je recherche un pantalon k-way addidas de la même que le pantalon challenger

  7. alex dit :

    tres bien résumé mecton….
    toute une époque, challenger , adidas tango et autre nastase….
    Que de souvenirs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :