SANKUKAI, C’est la bataille !

Quand tu as sept ans, et que ton nom de famille c’est Santaki, une série comme Sankukaï, tu ne l’oublies jamais de ta vie !

SANKUKAI1

Tout le monde connait Les Bioman, X-Or et compagnie mais pour ceux qui ont squatté la télé, et plus précisément Récréa2 te le diront : Sankukaï c’est la bataille…

Nous sommes en 1980. Cette année là, Johnn Lennon est assassiné à New York. Afrika Bambaataa sort son premier disque de rap « Zulu Nation Throwdown » âgé de sept ans, je viens de redoubler mon CP (oui, je sais copine et copain lecteurs, comment on fait pour redouble le CP ?).

ayato_ryuAprès ma journée à l’école primaire Bachelet de Saint Ouen, je rentre à la maison. Avec mon frère on ne pense qu’à une chose, regarder Récréa2 ! A cette époque, c’est chaud d’allumer la télé alors que les darons ne sont pas là. Et pourtant je ne m’empêche pas de prendre des risques. Avec un couteau, je fais mon Mc Gyver et j’ouvre la petite porte de la télévision. Au mieux mon père fait des heures sup’ et ne rentre pas de sitôt. Au pire, il me crame et me fait des prises de Sankukai ! Et moi je pleure en chantant : c’est la bataille… En panique, j’allume la télé, mais t’inquiètes copine et copain lecteurs, je regarde la série en guettant derrière les rideaux que mon daron ne débarque pas du taff. Après l’école, y avait donc cette série de ouf. Un générique de psychopathe, avec des textes inégalés jusqu’à présent : « San Ku Kaï San Ku Kaï/C’est un message, c’est un message/San Ku Kaï San Ku Kaï/C’est un voyage, c’est un voyage/San Ku Kaï San Ku Kaï/C’est la bataille, c’est la bataille/San Ku Kaï San Ku Kaï/Dans les étoiles, dans les étoiles… » Oui, je sais tu trouves ça nase mains n’oublies pas que j’ai sept ans… Merci !

En gros, on était dans le quinzième système solaire, et les méchants Stressos menés par le cruel Golem XIII veulent dominer les planètes en récupérant les trois étoiles terrestres. Ils détruisent tout et font la hagra au reste de la galaxie. Heureusement, une GROSSE équipe se forme. Ryu, Ayato et Siman (un homme singe qui porte un kilt écossais, si si !) s’opposent à ces envahisseurs. C’est en rendant visite à son père, le vieux Jin qu’Ayato va s’unir à Ryu et Siman. Il les a forcé à le déposer en les menaçant, et va assister au massacre de sa famille. C’est alors qu’un long combat entre nos trois héros et les troupes de Golem XIII commence. Les lasero-lab étaient des petites navettes conduites par les méchants stressos, et le vaisseau de mes héros, ressemblait un peu à celui de Cobra. Le plus impressionnant c’étaient les combats au sol.  A base de salto, de retournées et de front kick. J’en pouvais plus au point qu’on se tapait dans la cours de l’école primaire, et vu mon blase c’était moi Sankukai, mais pour les combats ce n’était pas trop ça… La série a pris fin, le jour où Ayato a trouvé les étoiles terrestres. C’est ce que cherchait Golem XIII. A la finale, et bien évidemment nos héros ont remportés la victoire sur le mal. L’abominable Golem XIII était en réalité, Desmonia, la sœur jumelle d’Eolia, celle qui a toujours veillé sur Ayato, Ryu et Siman. Une fresque qui montre la rivalité fraternelle, qu’on retrouve dans pas mal de scénario. La série a bien vieilli depuis mais les génériques lors des duels et les scènes de combats m’ont marqués.

Siman_generique_bisMa mère me disait que si je travaillais mal à l’école Siman allait venir me tirer les pieds. Je t’avouerai qu’il me faisait flipper ce singe, il avait une de ces tête…Mais en réalité c’était un brave gars..Heu…singe… Je te jure, il a jamais fait de mal à personne. Je me souviens même que dans un épisode il était parti préparer à manger aux gosses.

Parmi ceux qui faisaient flipper, t’avaient les soldats à Golem XIII, Volcor, et Komenor. Furia, une meuf était aussi sous les ordres, mais elle était fraiche. En gros, valait mieux avoir à faire à elle qu’aux autres. A la finale, ils  sont tous morts. Et Eolia s’est sacrifié pour sauver l’univers. Siman en a versé une larme… Mon frère et moi aussi…

Tous les gens de ma génération ont bien sur flippé de Siman, et kiffé sur le générique interprété par Eric Charden. Un chanteur français qui avait aussi interprété les titres Onze pour une coupe, et les chansons d’Albator (Albator le corsaire de l’espace, la bataille d’Albator).

Plus tard, j’ai compris que cette série était une sorte de guerre des étoiles en moins chère. Avant la série, il y avait eu le film « Sankukai » qui était bâclé. Dans la série, Sidero avait remplacé D2R2, Siman était une grossière réplique de Chubaka, et nos deux compères Ayato et ryu, étaient les équivalents du jeune Skywlaker et de Han Solo. Avec un budget moins considérable, ce qui explique le mauvais vieillissement de la série, trente ans plus tard…

Quoi qu’il arrive, tu peux chanter derrière ton écran ce générique… http://www.dailymotion.com/video/xx5rx_san-ku-kai-generique_family

Rachid Santaki

2 commentaires pour SANKUKAI, C’est la bataille !

  1. Sylvere dit :

    Que de bons souvenirs ! Rien que le générique mettait dans l’ambiance …
    « Je t’avouerai qu’il me faisait flipper ce singe, il avait une de ces tête » :)) idem…

  2. Nadia dit :

    Ah oui térrible !!! je n’ai pas autant de souvenir que toi alors chapeau. Mais le générique j’ai kiffé et je kiff toujours !!!! ce ke je kiff le plus c’est comment t’as pu avoir peur du singe lol lol si mes souvenirs sont bons il avait un bon role, et il me fait penser aujourd’hui a un sage japonais…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :