CAPITAINE FLAM

captainflam 11981. François Mitterrand devient le 21eme président de la république, et tiendra les commandes de la France jusque 1995. Le Choix Des Armes sort au cinéma. Depardieu y joue le rôle de Mickey une caillera au grand cœur, face à « Monsieur « Yves Montand. Quelques scènes du film se déroulent à la cité des 4000 à la Courneuve.  Depuis trois ans je suis revenu du bled, et je vis à Saint Ouen,(93) dans l’allée Bachelet. Cette année là, je suis un petit écolier qui vient de redoubler le Cours Primaire, et souvent j’suis seul, ce n’est pas pour rien qu’Oxmo Puccino chantera « l’enfant seul, je sais que c’est toi ». Mon frère cadet Hicham, est en maternelle, il vient de revenir du bled. Ma mère est caissière au Prisunic, mon daron responsable de manutention sur les docks de Saint Ouen. Je découvre la télévision, le tube cathodique, celle avec les trois chaînes et les aventures d’un capitaine pas comme les autres : Le capitaine Flam.

Le mercredi, est la  journée la plus redoutée par ma mère. Obligée de travailler, et personne pour nous garder, on ne loupait jamais de faire un truc de dingue. Comme cette fois où avec mon frère on a  ouvert la fenêtre et vidé toute l’armoire de mes parents pour les jeter par la fenêtre. Une voisine est partie chercher ma mère au Prisunic. Le seul truc qui nous tient c’est la télévision. Elle nous calme, nous captive. Et le mercredi la première chaine diffuse un programme : les visiteurs du mercredi, une émission de jeunesse présentée par Christophe Izard, le gentil type à la calvitie. Ce programme  fait taffer Garcimore. Un magicien qui rigole chelou, avec un accent proche de celui de Linda de Souza.

capitaine_flam2Quatre heures de programme, et surtout un dessin animé diffusé à 15h00. Le Capitaine Flam. Une voix off : « Au fin fond de l’univers, à des années et des années lumière de la terre, veille celui que le gouvernement intersidéral appelle, quand il n’est plus capable de trouver une solution à ses problèmes, quand il ne reste plus aucun espoir : le capitaine Flam » Je te rassure copine et copain lecteur, si t’as un découvert à la banque, que t’as mis une banane à une tête, que t’en a marre de ton patron, laisse le capitaine flam tranquille ! Lui, ne se déplace que pour les grosses affaires, avec sa grosse équipe. Le générique commence. Une instru un peu fanfare, et des paroles qui positionnent notre héros : « Capitaine Flam tu n’es pas de notre galaxie mais du fond de la nuit, d’aussi loin que l’infini tu descends jusqu’ici pour sauver tous les hommes ». Un générique de ouf, mais pire, son équipe. Le capitaine Flam c’est la grande classe, et ses acolytes, de vrais chauds. Pour nous Flam venait de l’an 2000. En 1980, on attendait de voir ces vaisseaux etc. Les années sont passés, on roule toujours en voiture, y a jamais eu de vaisseau… Quelle banane…


capitaine flam 3


Le Cyberlabe, c’est le vaisseau du Captaine Flam. Sur sa pièce d’identité, son blase c’est Curtis Newton. Ses parents sont morts, suite à une attaque sur une station spatiale, c’est ce que dit la voix off. Le Capitaine Flam a donc  un quelque chose de Rémy sans famille, mais s’il n’a pas choisi pas sa famille, il l’a construite. Il a grandi avec deux humanoïdes Grag et Mala, et une tête : Le professeur Simon. Un pote au daron du capitaine Flam, qui a fait transférer son cerveau dans un boîtier métallique. Ce type, si je l’avais fréquenté, je n’aurai jamais redoublé ni le CP, et encore moins la 5eme. Et il m’aurait conseillé quand la conseillère d’éducation a tenté de m’envoyer en BEP Chaussure. Bref, tout ça pour t’expliquer que le capitaine Flam arrivé à ses dix huit bougies a décidé de se battre contre le mal. Parmi ses potos, y a Grag. Un robot élaboré par Le Professeur Simon. Il a élevé le capitaine Flam, et porte toujours le même gilet (on dirait qu’il l’a emprunté à Yakari) pendant l’intégralité de la série. Steuplait Grag, moi aussi je gardais les mêmes vêtements mais là toute l’année, c’est trop ! Limaye était son petit animal domestique.

Mala, c’était le mec hip hop du dessin animé. Rien qu’à sa manière de porter sa casquette de marin, ça faisait cliché. Lui aussi est un humanoïde, et sa particularité est de  prendre n’importe quelle apparence grâce à sa chair spéciale, une sorte de caméléon. Il chambre sans cesse Grag, et même Capitaine Flam qui fait le zameul* avec Johann. Son Animal de compagnie s’appelle Fregolo. La bombe du dessin animé, c’est bien sur Johann, c’est LA meuf : douce et belle, à cette époque j’en peux plus. Il faut dire que les blondes était à la mode. Les réalisateurs du dessin animé avaient bien calculé le truc, pour qu’on s’identifie il avait mis un gosse. Un petit mignon, Ken. A chaque épisode, je me disais qu’il avait de la chance ce p’ti batard ! Alors que moi je galérais dans l’appart. Et le seul vaisseau était la Renault 18 de mon daron. Sa caisse n’avait rien d’un vaisseau spatiale.

J’avais le même âge que Ken. Et avec mon frère on se disait- Pourquoi pour lui c’est le Cyberlabe. Pour nous les cahiers avec des centaines de lignes à recopier. Certains naissent à Saint Ouen, et d’autres dans la galaxie.  Pourquoi suis je pas né dans les étoiles… (je m’arrête là car Les mecs d’IAM vont me trainer en justice). Tu l’auras compris, on enviait le p’ti Ken. Mais dans le fond on l’aimait bien, même si il servait à rien. Le pire c’est qu’y a des meufs qui kiffaient sur lui !

Mise à part ce mec qui nous pourrisaient le délire, et mon psy l’a bien compris. Je respectai beaucoup le capitaine Flam. Il gérais la situation, et restait fort malgré l’absence de ces darons. Dans aucun épisode, il s’est plaint. Je me disais que c’était un VRAI bonhomme. Les premiers épisodes m’ont fait flipper. Les humains étaient victimes d’un phénomène, la rétrogradation de l’espèce. Le type se tortillait dans tous les sens avant de se déchaîner un peu comme dans l’exorciste (tu vas mal dormir ce soir hein !), et de finir au sol inanimé, transformé en singe. Le soir même, je flippais, me demandant et si j’avais été victime de l’empereur de l’espace, le commanditaire de tout ça. Les aventures du capitaine Flam m’ont fascinée, fait rêvé, m’a fait voler. J’ai même eu la figurine du capitaine, un peu pourrie je te l’avoue, mais j’ai refait les épisodes. Y a eu ensuite d’autres mecs chauds de l’espace :  Albator, Ulysse 31. Je me souviens que par nostalgie, j’ai acheté le coffret en 1999, et je me suis retapé tous les épisodes (quoi ? Le capitaine Flam y a pas d’age pour en manger). Mes yeux brillaient… Y a même des gens qui ont dansé sur le générique. (je donnerai pas de nom In**** Ko******) Y a pas à dire, quel type ce capitaine flam…

3 commentaires pour CAPITAINE FLAM

  1. illham dit :

    Le cp c est le cours préparatoire pas le cours primaire…pas étonnant que tu l ai redoublé tu sais toujours pas en quelle classe tu étais…

  2. dit :

    (Oh, le tacle assassiiiin ! lol !) Ça y est, j’ai le putain d’air de ce putain de générique dans la tête. Ça va durer un jour ou deux. Merci « Mec à l’ancienne ». ♣

  3. Nadia dit :

    ca veut dire koi « zameul » tu as mis un astérisque mais pas d’explication lol mais j’aime la tournure de tes phrases la réthorique est sympa, le style très recherché et le fond une tuerie…. « zameul » ah ah ah ah ah
    merci d’avance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :