Keith Sweat, le vrai mec du RnB

1994. La France est dirigé par Tonton Mitterand, et son premier ministre Balladur. Au cinéma le dernier Disney Le Roi Lion dépasse les 10 millions d’entrées en salles, c’est la première diffusion sur FR3 de C’est Pas Sorcier avec Jamy et sa dégaine de blarf. Niveau musique, je me mange une gifle musicale avec la compilation Above The Rim qui contient les titres Lady Of Rage, Warren G, Sister With Voice. Mais c’est Keith Sweat qui marquera musicalement cette période et deviendra une de mes références musicales et tu vas comprendre pourquoi.Saint Ouen. Je vis avec mon père, ma mère qui a divorcé, s’est remariée avec un mec qui pue la fourberie et la supercherie. Je suis l’enfant seul, mais je le suis moins quand je traine avec mon frangin, Sébastien, cadet de trois ans. On s’est rapproché depuis la mort de mon frère et à force d’aller acheter tous les soirs la bouteille de Vieux Papes à mon père. Il noie sa tristesse et se console dans ses verres de vin bon marché. Il a du mal à accepter que ma mère l’a quitté, et surtout d’avoir perdu son fils préféré. Je le regarde, avec impuissance, se fonce-der et entend ses vieilles rengaines, d’après lui, je ne suis qu’un raté et un bon à rien. J’ai plus mal pour lui que pour moi, et encaisse ses déceptions. Copine et copain lecteurs, arrêtes de chialer et je te confirme que « Sans Champomy  la hagra est plus folle ! »

Septembre, je suis de retour du bled où j’ai rencontré un cancer. Elle est brune, mesure 1m65 et c’est ma première histoire d’amour. L’élue est une meuf de Bourges, une ville du Cher. A l’époque, je suis love d’une meuf mais je n’ai ni les lovés, ni le level face à elle. Je suis en mode Canard WC. Elle me rend ouf car elle reste indifférente à mes sentiments, et ma bonne volonté.  Je passe mon temps à l’appeler à la cabine téléphonique sur l’avenue Gabriel Péri et à m’inventer une vie qui en réalité pue la défaite. J’espère construire quelque chose. J’ai déjà quelque chose de Keith Sweat en moi, même si je ne suis pas un renoi d’Harlem.


Je suis en BAC Pro comptabilité au lycée Louise Michel et j’espère passer à travers les mailles du filet de l’échec mais je suis le fils d’un chauffeur-livreur et pas le fils de la prof principale qui cherche à m’envoyer dans la file d’attente de l’ANPE. L’espoir est limité, la galère en forfait illimité : pas d’oseille, pas de famille unie, et pas d’affection. J’aurai pu inspirer Hector Malot pour les aventures de Rachid Sans Famille. Véridique mais comme Akhenaton Je Ne Suis Pas A Plaindre et puis surtout je n’ai pas vu mourir Joli Coeur un soir d’hiver (quelle scène de ouf quand même). En cours je sympathise avec un nouveau camarade de classe, Mehdi. Il habite Villetaneuse, la ville où y a que des mecs (sauf aurélie L). Son beau frère, est un passionné de funk et de New Jack. Il m’enregistre une cassette avec des morceaux d’Allyah, une meuf de 16 ans qui est marié avec R-Kelly. Il y a surtout Get Up On It de Keith Sweat. Une ballade avec trois meufs au refrain, le groupe Kut Klose : « If you really, really want it all you got  to do is get up on it, if you really, really want it all you got to do is get up on it » Je kiffe ! Je fais tourner la cassette dans ma chambre, mon walkman et la Renault 18. Je plane sur le refrain et pense à Malika même si elle ne pense pas à moi. A cette époque, j’ai un taffe à l’hôtel Ritz et je passe mes soirées à gratter le papier. J’écris mes premières histoires que je range précieusement dans un classeur. Sur les sons de Keith Sweat, je rédige mes rêves et mes cauchemars du quotidien.

Je sers les petits déjeuners à l’Espadon, le restaurant de l’hôtel ritz. Je suis à l’aise et je fait connaissance avec un nouveau employé : Mohamed qui vient aussi du 93. On travaille ensemble, c’est un mec hnine, il a le visage blanc, toujours souriant. On partage les sons, je lui fait découvrir la New Jack et le Rnb. Son délire musical est garage car il bouge souvent en boite et se s’habille en Old River. Les jours passent et on devient tellement proche qu’il m’héberge chez lui en période de crise familial.Les mois passent avec un quotidien plein de questions. Malika est elle la meuf de ma vie ? Est ce que je vais avoir le Bac et aller à la fac ? Un soir de décembre, je vais aux puces. A Clignancourt, il y a les Jeans 501, les air Max mais aussi le bon son. Je découvre le stand  des jumeaux qui vendent des disques de rap et RnB US à 100 balles. Ils sont aussi propriétaires d’un magasin Street Sound à coté de la Place Clichy. Chez eux, les albums sont moins chers de trente balles qu’à la Fnac. Ils rachètent aux Etats Unis les albums de promotion destinés aux médias, les pochettes sont mentionnés en anglais « Ne peut être vendus uniquement pour la promo ». J’achète ce jour-là les albums de Keith Sweat, Brandy et R-Kelly. Au moment où je paye mes achats, je vois Mohamed qui sort du marché Malik. Je suis surpris de le trouver là, on plaisante cinq minutes. Je rentre à la maison, et écoute l’album. Je ne lâche pas les plages avec Left Eye How do you like it et When I Give My Love, For You (You Got Everything). Je passe des mois à écouter l’opus. C’est le premier d’une grosse collection de disques que je vais acheter. Je vais cumuler tous les albums de Keith Sweat et les apprécier mais aucun ne vaudra l’époque de Get Up On It.  Mon pote Mehdi chambre et dit que pour charmer les meufs un bon album de Keith Sweat suffit, il n’avait pas tort. Après sa violente calvitie Keith Sweat l’a sauvé de la misère sentimentale.


Au fil des sorties de Keith Sweat, je vis d’autres époques. Get Up On It (1994) marque les années du Ritz et de mes amitiés avec Mohamed, et Mehdi. L’album Keith Sweat (1996) marque la naissance de Générations qui n’émet que le week end et le premier anniversaire postume de Mohamed, Allah ya rhmo. Still In The Game (1998) l’incarcération de mon frère et la séparation avec mon père. Didn’t See Me Coming (2000) le départ de ma grand-mère et mes retrouvailles avec Marrakech.  Rebirth (2002) la naissance de mon premier magazine papier hip hop.fr qui deviendra 5styles, et les premiers liens avec la Wrung Division qui deviendra une famille. Je ne te raconterai pas tout et puis je l’ai déjà écrit dans les précédents billets…J’ai eu l’occasion de rencontrer l’artiste pour 5Styles mais j’ai décliné l’interview, préférant garder l’image de lui uniquement sur disque, les artistes j’connais et très peu sont à la hauteur de ce qu’ils chantent, ou véhiculent. C’est une des choses que 5Styles m’a permis de comprendre.  Aujourd’hui, Saloua, la soeur de Mohamed écoute keith Sweat en sa mémoire et en souvenir de cette époque, moi aussi. Quand à Mehdi, il continue à rayer le disque de Get Up On It pour éviter de finir sur Meetic ou mektoub.fr

Le chanteur né en 1961, était trader et a découvert la musique qui est devenu son métier. Il est l’un des précurseurs du mouvement New Jack et Rnb et a produit Kut Klose, avec l’album Surrender et de nombreux artistes : Dru Hill, Men At Large, Isley Brothers, Jermaine Dupri et bien d’autres. Il a formé le groupe LSG (Levert Sweat Gill) avec deux autres figures du genre musical Gerald Levert, Johnny Gill qui ont vendu à 3 millions d’exemplaires. Keith Sweat est apparu dans son propre rôle dans New Jack City, c’est lui le chanteur du mariage.  Son dernier album Ridin Solo est sorti au printemps 2010.

Keith Sweat, En Vogue et également Joe seront en concert à l’Elysée Montmartre le 17 octobre 2010.

Bande son


2 commentaires pour Keith Sweat, le vrai mec du RnB

  1. charly runkle dit :

    yo! je suis pas fan d Keith Sweat mais niveau écriture, tu es toujours en forme. Ça fait plaisir. Big up!

  2. anonym ou presq;( ip detecter? dit :

    a quand rachid chroniqueur chez ruquier!!!!????🙂

    salam gros!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :