Le Mister Freeze

28 juin 2009

La vie est devenue tellement rallie* que lorsque je vois le prix des glaces je me dis qu’il n’y avait pas mieux que mon bon vieux Mister Freeze !  Attend copain lecteur comme dirait Kool Shen je t’explique ce que je kiffe… Et à défaut de fumer des spliffs, c’est de me taper des Mister Freeze.

Mister freeze1984, c’est l’année de la diffusion de l’émission Achipé Achopé avec Sidney, un mec qui en hiver comme en été portait des lunettes de ski, et pire des collants brillants de couleur bleue. J’avoue que malgré sa tenue excentrique il a influencé  plusieurs générations. Comme les millions de jeunes de notre génération, on regarde ce programme télé. Et comme tout le monde avec mon frère on mime quelques unes des techniques du Smurf comme le courant électrique. Mon père mettait l’ambiance et avec son léger accent du deblé, répétait « Ji si que ti pu » (ndla traduction je sais que tu peux).  Après l’émission hip hop et un énième épisode de Starsky et Hutch, on descend retrouver nos voisins dans ce quartier calme de Saint Ouen. L’après midi est bien entamée, et le plus hype de mes voisins, Grégory H. déguste un espèce de glaçon coloré, dans un sachet en plastique. Copain lecteur, ce que je vais écrire par la suite est un dossier mais lorsqu’il a jeté son plastique, et qu’il a eu le dos tourné, mon frère et moi on s’est jeté pour ramasser et terminer les quelques  gouttes de ce glaçon coloré. Il était bleu et super bon.  Sur le sachet il y avait écrit « mistère fraise ». Je te l’accorde copain lecteur, on n’est pas encore avec les manuels scolaires « I Speak english » et surtout on n’a pas comme série Dora l’exploratrice, qui te répète : open the door, good morning etc. Alors excuses pour notre anglais un peu foiré. En réalité, on venait de découvrir un glaçon qui allait révolutionner notre vie. Son prix, pour le grand Mister Freeze est de cinq francs, cinq balles, autrement dit l’équivalent de 75 centimes d’Euros, le petit de deux francs. Les parfums préférés étaient citron, fruits exotiques, oranges, et fraise. En vérité, on ne le savait pas mais le Mister Freeze était en concurrence avec le Floup, un dessert glacé prisés par les antillais. Il était plus cher que le glaçon mais avec des gouts différents : Ananas, pinacholada, coco ce qui faisait de cette glace la star aux Antilles. La vérité, c’est que la popularité du Mister Freeze était sans équivoque. Avec les années les parfums des Mister Freeze se sont développés, mais on grandi et on est passé au Magnum. Enfin tout ça je te le raconterai dans un autre papier. La Seule chose que je peux te dire, c’est que si tu vois un sachet par terre de Mister Freeze et qu’il reste quelques gouttes, y a surement des petits crevards qui risquent à leur tour de découvrir un reste de glaçon qui va révolutionner leur enfance…A un prix plus élevé, parce que tu l’as compris aujourd’hui la vie est rallie*.

*Rallie signifie chère en arabe

Rachid Santaki